Techniques

Les plans du moulin ont été intégralement réalisés par le président de l’association, Erwin Schriever. La structure est la première de ce type dans l’aube.
Le moulin construit est identique à ceux d’autrefois. Il s’agit d’un moulin en bois sur pivot qui est le type de moulin le plus ancien. Ce moulin se compose essentiellement d’une cage en bois posée tout entière au pivot, qui est une grosse poutre maintenue à la verticale par un support .

complet

Les ailes

Elles sont au nombre de 4, en chêne, mesurant 10 mètres de longeur sur 2 mètres de largeur.
Le tissu, une grosse toile de polycoton, fixé à même les lattes.

aile1aile2

Le piédestal

Sa hauteur est de 7 mètres, son poids approche les 7 tonnes. En chêne, il est constitué d’une pièce centrale le pivot, de 8 rangées de liens extérieurs qui soutiennent le contreventement.
L’assemblage est réalisé en tenons/mortaises avec doubles embrèvements. La partie haute est la chaise, la cage du moulin venant en frottement , sans s’y appuyer.
piedestal

La cage

Sa hauteur est de 8 mètres et les côtés mesurent 4,20 mètres. Toute la structure est en chêne, le bardage ayant été réalisé en Douglas. Il est très résistant aux intempéries. Le plancher, quant à lui, est en chêne provenant de nos régions.
A l’intérieur de la dite cage se trouve le maître sommier pesant 2 tonnes environ. Au milieu de cette pièce maîtresse est assuré l’emplacement d’une ferrure dans laquelle vient s’encastrer le haut du pivot. Par ce fait, la cage tourne autour de cet axe permettant au meunier de l’orienter face aux vents.
cage2 cage1

 

 

 

 

 

 

Le rouet

Son diamètre atteint 2,50 mètres . L’engrenage entraînant les meules est composé de trois bois différents : la croix en chêne, les dents en charme et le tour en orme. L’axe moteur vient s’encastrer dans le rouet.
rouet

L’axe moteur

Sa longueur est de 6,20 mètres . Il est en chêne. Il a été débité sur le chantier au même titre que le pivot et le maître sommier.
Sa réalisation représente approximativement cinq mois de labeur pour une personne. Il est percé dans le haut pour recevoir les ailes et entaillé au milieu pour y installer le rouet.
Deux bandes de roulement alternées (bois et métal) évitent le frottement sur la pierre et renforcent l’axe.

 axe moteur

La charpente

Sa hauteur est de 2,50 mètres . Sa largeur atteint 4,20 mètres.
Sous cette charpente se trouve le rouet (axe moteur et son engrenage).
La couverture est en bardeau ou tuile d’écaille de châtaigner, clouée par des pointes en cuivre (évitant la corrosion) sur un support de couverture ou voligeage de peuplier.

charpente

Les meules

Il y a une paire de meules : la meule dormante et la meule tournante. Elles ont un diamètre de 1,5 mètre et pèsent 2,5 tonnes.

L’anille permet d’effectuer la liaison entre la meule et le gros fer vertical. Cette pièce a été récupérée provenant du moulin d’Origny-le-Sec qui a disparu en 1897. Elle a été donnée par Monsieur Gatouillat, descendant du moulin d’Origny-le-Sec.
anille

 

L’escalier

En chêne également, il trouve appui sur 2 trates (pièces servant d’assise dans la cage). Au-dessous, on trouve la queue du moulin de 10,30 mètres de longueur. C’est un bras de levier traversant l’escalier et qui sert à l’orientation des ailes face aux vents.

ecalier