Le Jardin des Simples, ou le pouvoir des fleurs

jardin-des-simples-1-400x300

Il s’agit d’un jardin dédié à la découverte des plantes et à leurs vertus parfois méconnues. On a plaisir aujourd’hui à les redécouvrir dans nos fameuses « recettes de grand-mère » qui sont souvent transmises de génération en génération.

Au Moyen-âge cet espace servait de « pharmacie » aux habitants du village qui s’y rendaient volontiers pour soigner leurs maux, grâce aux vertus médicinales des différentes plantes qu’on y trouvait.

Au-delà des vertus curatives de certaines plantes, il va sans dire que celles-ci avaient également pour but d’agrémenter les recettes de l’époque, comme la sauge (que l’on retrouve sous différentes formes à travers le jardin, et qui possède des vertus insoupçonnables !), la ciboulette, la menthe ou encore le thym et le romarin. Celles-ci possèdent des propriétés culinaires incontestables et sont utilisées en phytothérapie.

Chaque plante n’a pas un seul pouvoir mais en possède plusieurs… Elles ont des fonctions souvent multiples.

 

orchidee

On remarquera le site protégé des orchidées où les fleurs évoluent librement, entourées d’une haie en bois. L’orchidée a des capacités d’adaptation et de survie tout à fait exceptionnelles. Elle se protège toute seule du dessèchement.

Son bulbe très vitaminé possède des vertus aphrodisiaques.

 

image0101Notez la présence dans le jardin des Simples d’une plante dont il faut se méfier, malgré sa beauté, ce qui nous rappelle que toutes les plantes ne sont pas bonnes à manger. Cette plante est très toxique, elle contient de la digitaline – un poison violent – dans toutes ses parties. Il s’agit de la Digitale Pourpre.

On trouvera également diverses variétés d’arbres comme le néflier, dont le bois était utilisé dans la confection de bâtons lors des pèlerinages et dans celles des toupies. Il possède également des vertus médicinales.
Avis aux amateurs de menthe : vous découvrirez les différentes espèces de cette plante aux multiples facettes. Menthe chocolat, menthe poivrée (chlorophylle) il y en a pour tous les goûts !

On trouvera des variétés de plantes moins connues comme « l’ail des ours » au parfum très prononcé, utilisé comme condiment, qui a le pouvoir, dit-on, d’éloigner le diable…Enfin, rappelez-vous le lys blanc rencontré dans le Jardin des Délices. Sachez qu’en plus d’avoir marqué l’histoire et de posséder des qualités esthétiques indéniables, il possède en outre des propriétés désinfectantes et cicatrisantes lorsque ses pétales sont frottées sur une coupure.

image016-150x150

En cas de coup, fiez-vous davantage à l’Arnica des montagnes qui soigne les hématomes.